Je suis contre cette métropole mais nous devons la préparer

Interpellée par des Aixois sur mon positionnement face à la métropole, je réaffirme que je suis contre la métropole telle que nous l’impose le Gouvernement. Je reste persuadée que cette loi a été écrite en dépit du bon sens, sans audit et sans qu’aucune projection financière n’ait été réalisée. Il y a une grande inquiétude de l’ensemble des citoyens des six EPCI (1) fusionnés et de leur personnel qui ne savent pas comment cela va se passer à compter du 1er janvier 2016.

Cependant, il y a le temps du combat, et je pense l’avoir mené sans faiblir depuis 5 ans avec l’Union des maires et une grande majorité d’élus du département. Il a d’ailleurs porté ses fruits puisque la loi NOTRe (2), que nous avons largement influencée, prévoit désormais un pacte financier et un pacte de gouvernance qui va nous permettre de mettre en place des garde-fous pour protéger tous les territoires.

LE TEMPS DE LA RAISON ET DE LA VIGILANCE

Après le temps de la contestation vient celui de la raison et de la concertation. La loi est votée, il faut préparer l’avenir et amortir le choc en préservant Aix et le Pays d’Aix. Car c’est un véritable «tsunami» que nous allons devoir affronter. La loi NOTRe étant votée ce mois-ci, nous avons 6 mois pour nous préparer à entrer dans une nouvelle structure regroupant 8 000 fonctionnaires et dont le mode d’emploi n’a pas été écrit par le Gouvernement.

C’est donc à nous de le faire. Les six présidents d’EPCI, le maire de Marseille et l’Union des maires, travaillons ensemble pour réussir ce territoire. Avec le temps de la concertation vient aussi le temps de la plus grande vigilance. Nous devons éviter dans l’avenir la perte de substance des communes et, comme le prévoit malheureusement la loi, le passage en force à la métropole en 2020 de toutes les compétences qui, pendant quatre ans au moins, seront dévolues au conseil de territoire.

Aix et l’ensemble du territoire continueront, soyez-en sûrs à mobiliser toute notre énergie.

Le combat continue.


(1) Etablissement Public de Coopération Intercommunale, tel que la Communauté du Pays d’Aix.
(2) Loi sur la «Nouvelle Organisation Territoriale de la République»

MJM
À propos de 
Avocate de formation, Maryse Joissains Masini est une femme politique française, maire d'Aix-en-Provence depuis 2001, elle est également Président du Conseil de Territoire du Pays d'Aix, Vice-Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et ancienne député.

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *