STOP AU DÉFERLEMENT DE HAINE ET DE DÉSINFORMATION DONT JE FAIS L’OBJET

Il me parait important de rappeler aux aixois la bonne gestion, pendant seize ans, de la ville d’Aix-en-Provence et de la Communauté du Pays d’Aix, avant la fusion – imposée – le 1er janvier 2016 avec une métropole qui va mettre à notre charge plusieurs milliards d’euros de déficits.

  

Aujourd’hui, je suis momentanément freinée dans ce combat par une poursuite que je juge totalement injustifiée, devant le Tribunal correctionnel, pour deux faits concernant :

  

  • l’embauche, à la Communauté du Pays d’Aix, d’une collaboratrice en charge des problèmes relatifs aux animaux (animaux errants, maltraitances, refuges, etc…) ; ce qui est autorisé par la loi ;
  • la nomination, dans un grade supérieur, d’un fonctionnaire d’ailleurs proposé sur la liste d’aptitude établie par l’administration, au titre de la promotion sociale.

  

Dans le premier cas, la poursuite fait état d’un « détournement de fonds publics ».
Dans le second, d’une « prise illégale d’intérêt » (moral).

  

S’il faut aller un jour m’expliquer devant le Tribunal, je démontrerai que dans les deux cas, les textes ont été respectés. Il est important de préciser que dans ce dossier, aucun emploi fictif, ni enrichissement personnel, ne me sont reprochés.
De plus, les deux agents ont obtenu un non-lieu. J’ajoute également que ma défense personnelle ne coûte rien à la ville.

  

J’espère que la chasse aux sorcières n’est pas ouverte.
MJM
À propos de 
Avocate de formation, Maryse Joissains Masini est une femme politique française, maire d'Aix-en-Provence depuis 2001, elle est également Président du Conseil de Territoire du Pays d'Aix, Vice-Président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et ancienne député.

4 Commentaires

  1. blanc georges (COCO)

    16 février 2017 - 18 h 54 min
    Reply

    suis avec toi… on est toujours sali que par la M..médiocrités…Super AMITIEE

  2. Bouvet

    16 février 2017 - 19 h 18 min
    Reply

    Soutien total à toi
    Nous t’embrassons
    Jean Pierre MONIQUE

  3. Lluelles

    16 février 2017 - 19 h 24 min
    Reply

    Le plaisir des mauvaises langues sont les ragots alors votre action (par votre post) de remettre les mauvaises langues à leurs places me plaît. Bon courage à vous✨

  4. BRENNER ROLAND

    18 février 2017 - 4 h 21 min
    Reply

    Comme Maire il y a pire. …

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *